Le mouvement de la transition entame son tour d’Europe : 5600 km à vélo

Publié le par Etienne Lozay

par

Sous le soleil et les applaudissements de Bayonne, le tour Alternatiba a pris le départ ce 5 juin à 14 heures. Pendant près de quatre mois, quarante militants vont se relayer, à vélo, parcourir 5600 km et traverser 187 territoires, aussi bien en France que dans les pays voisins. L’arrivée est prévue le 26 septembre à Paris lors d’un village des alternatives, où 50 000 personnes sont espérées.

D’ici là, de San Sébastien à Bruxelles, de Besançon à Quimper, de Marseille à La Rochelle, la caravane du Tour Alternatiba s’élance à la rencontre des « alternatives concrètes », des solutions locales qui permettent de réduire notre empreinte carbone. Objectif : mettre en lumière ces expériences tout en débattant des enjeux de la Conférence de l’ONU sur le changement climatique qui se tiendra à Paris au mois de décembre.

« Vive la société civile qui prend en mains les choses à la place des gouvernements », s’est exclamée Christiane Hessel, marraine d’Alternatiba, au moment de couper le ruban officiel du départ. Les vélos de trois et quatre places qui composent le cortège, symbolisent la transition écologique et la solidarité. Direction San Sébastien pour une première étape. « La transition est en route, nous l’avons enclenchée, alors qu’attendez-vous pour faire de même ? », interpellent les militants à l’adresse des gouvernements.

Pour aller plus loin :

- Le site d’Alternatiba : https://alternatiba.eu/tour2015/

- Le livre « Alternativez vous ! » publié par les éditions Les Liens qui Libèrent.

*********************************************************************************************

Le Tour Alternatiba s’est lancé sous le soleil et les applaudissements!

 

Le Tour Alternatiba pour le climat s’est lancé ce vendredi 5 juin à Bayonne, sous un soleil de plomb et des applaudissements nourris. Il va maintenant parcourir plus de 5 600 kilomètres sur 187 territoires différents pour arriver 4 mois plus tard à Paris, le samedi 26 septembre.

 Départ du tour Alternatiba-1

Barques flottant aux couleurs d’Alternatiba sur la Nive, fleuve traversant Bayonne, conférence publique réunissant plus de 300 personnes à Glain pendant que d’autres centaines de personnes écoutaient un meeting aux Halles de Bayonne, concerts, animations festives, le départ du Tour Alternatiba s’est déroulé dans une ambiance de fête populaire et de mobilisation sereine et déterminée à la fois.

Des allures de fêtes populaire pour le départ du Tour Alternatiba

« La bataille qui se joue aujourd’hui pour contenir le dérèglement climatique est décisive pour les conditions de vie à venir. Elle n’est ni gagnée, ni perdue. Son sort est dans les mains de notre génération. Il se joue en ce moment même.» a déclaré Mme Christiane Hessel, veuve de Stéphane Hessel, qui avait parrainé le processus Alternatiba. C’est elle qui a coupé le ruban officiel du départ du Tour Alternatiba, à 14H00 précises. Les vélos de 3 et 4 places, symbolisant la transition écologique et la solidarité, se sont alors lancés direction San Sébastien, qu’ils devraient atteindre ce soir.

Mme Hessel coupe le ruban officiel du départ

Prises de paroles pour l’agriculture paysanne, les ateliers vélos ou les monnaies locales, contre les gaz de schiste ou les grands projets inutiles se sont succédées, entrecoupées par diverses prestations artistiques. La Coordination européenne des Alternatiba a insisté sur l’importance stratégique que va revêtir la mobilisation citoyenne dans les mois et les années à venir, « Après 20 ans d’échecs de ces négociations internationales, alors que les intentions actuellement affichées par nos Etats sont loin d’être à la hauteur des enjeux, et parce que les climatologues disent qu’on ne peut pas se permettre d’attendre 2020 pour commencer à agir».

« Nous sommes condamnés à faire aujourd’hui des paris fous, car ce sont les seuls que les générations vivant en 2040 jugeront sensés ! » ont répété les cyclistes d’Alternatiba, après que l’un d’entre eux, Max Rademacher, ait chanté « On s’mobilise » la chanson hip-hop composée pour être l’hymne officiel du Tour Alternatiba.

 

Deux heures avant, l’économiste expert en questions climatiques Maxime Combes concluait quant à lui une conférence donnée devant plus de 300 personnes en affirmant qu’ “Il existe des signaux positifs dans la perspective de la conférence de Paris : moins du côté des négociations qui font preuve d’inertie et d’inefficacité, que du côté des mouvements pour la justice climatique (Blockadia, Alternatiba, désinvestissement, anti-TAFTA) qui montrent la voie à suivre pour éviter le chaos climatique et mener la transition écologique et sociale dont nous avons besoin“.

Conférence à l'occasion du départ du Tour Alternatiba

Plusieurs centaines du petit livre « Alternativez-vous ! » publié par les éditions Les Liens qui Libèrent ont été vendus au cours de cette matinée qui a réuni au total un millier de personnes. Evoquant les alternatives concrètes au changement climatique dont chacun-e peut s’emparer, ce livre sera massivement diffusé tout au long des 5 600 km pour le climat.

CGuplg9WgAAFoJ6

Le Tour Alternatiba appelle en effet les populations à développer massivement ces nombreuses alternatives concrètes pour freiner sans plus attendre le changement climatique en cours. Cela permettra en outre de délivrer le message suivant aux chefs d’Etat qui se retrouveront fin 2015 à Paris à l’occasion de la COP21 : « la transition est en route, nous l’avons enclenchée, alors qu’attendez-vous pour faire de même ? »

 

Publié dans COP 21, Plaidoyer, Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article