Pour une nouvelle culture agricole et alimentaire par Chrétiens dans le Monde Rural (CMR)

Publié le par Etienne Lozay

Bâtir ensemble une agriculture qui permette un accès à une alimentation de qualité pour tous par l’implication de chacun sur les territoires

 

Présentation du projet

Soutenir et relier les initiatives qui impliquent agriculteurs, consommateurs, organisations, élus... pour permettre un accès pour tous à une alimentation de qualité sur les territoires et la revalorisation du métier de paysan.

 

A l’heure où la crise agricole ne cesse de s'aggraver, le CMR souhaite encourager tous les citoyens à se mobiliser pour penser et mettre en œuvre de profonds changements des rapports économiques et sociaux permettant de stopper la destruction du métier de paysan et de préserver la qualité des terres qui nous nourrissent. Nous avons écrit un texte et un communiqué dans ce sens.

 

 
L'alimentation préoccupe de plus en plus de gens, notamment en ville. Beaucoup s'inquiètent aujourd'hui pour leur santé (pesticides, OGM...). Le premier réflexe est alors (pour ceux qui en ont les moyens) de se tourner vers les produits « bio » sans aller plus loin. Mais pour d'autres, ce premier pas amène d'autres questions. Les circuit-courts rapprochent producteurs et consommateurs permettant progressivement aux uns de mieux comprendre les contraintes et exigences des autres. On dépasse alors la question le « bio »/ « pas bio » pour discuter aléas, normes sanitaires, politiques agricoles, etc. Ainsi, l'alimentation peut amener chacun à réfléchir à l'agriculture. 

Quels types d'initiatives ? Des exemples:
Des choses que des fédérations CMR font déjà:
  • interpellation d'élus, participation au débat public
  • réflexions collectives sur l’accompagnement des personnes en grande précarité et l’avenir des agriculteurs et du rural
  • soutien à la création d'associations Solidarité paysans sur les territoires
  • rencontres entre agriculteurs et consommateurs en recherche d’évolution
  • recueil de la parole d’agriculteurs sur leur métier
  • espaces d’échanges entre jeunes agriculteurs
  • accompagnement des installations en maraîchage
  • création de jardins partagés...
Des choses que certaines souhaitent faire:
  • Découverte des cultures qui animent les paysan.e.s, agriculteurs, viticulteurs, maraîchers, arboriculteurs, apiculteurs… 
  • Lieux d’échanges entre jeunes (en formation ou installés) et agriculteurs en fin de carrière autour de la transmission
  • Formations et animations sur l'alimentation et l'installation 
  • Interventions dans les établissements de formation agricoles
  • Sensibilisation des élus en responsabilités de l'alimentation, de la santé et de l'équilibre social

 

 

 

Pour cela, l'équipe du projet a pour but de soutenir les fédérations départementales engagées sur ces questions :
  • recenser les dynamiques en cours et les besoins éventuels
  • valoriser ce qui se fait localement et le partager avec d'autres
  • créer et diffuser une base d'outils d'éducation populaire sur le sujet
  • créer et diffuser un répertoire des personnes ou structures ressources
Origine du projet
A l’image de l’évolution des territoires ruraux, le CMR n’est plus majoritairement composé d’agriculteurs. Toutefois, il  demeure un des rares lieux où ils peuvent échanger entre eux et avec des non agriculteurs sur l’évolution et les difficultés de leur profession. 
Le CMR souhaite permettre aux travailleurs et travailleuses terrien-nes de retrouver une meilleure estime de leur travail et d'eux-mêmes. Pour cela, et pour lutter contre une stigmatisation et un isolement destructeur, ce projet vise à inclure chacun.e dans la construction  d'une nouvelle culture agricole et alimentaire qui permette à chacun.e de bien manger, quels que soient ses revenus

 

 
A quoi servira l'argent collecté ?
L'argent collecté servira à financer:
 
  • les frais de déplacements des bénévoles et salariés qui iront à la rencontre des porteurs d'initiatives localement
  • au moins une rencontre annuelle pour permettre le partage d'expériences entre les porteurs d'initiatives
  • la conception et la diffusion d'outils et supports pédagogiques adaptés aux besoins recensés
  • un soutien financier apporté à des initiatives locales (conditionné par le montant collecté)

Notre équipe

Annie, ancienne agricultrice des Côtes d'Armor, militante de l'association Solidarité Paysans
Michel, éleveur laitier dans le Maine-et-Loire en conversion bio
Xavier, ancien éleveur dans le Pas-de Calais et aujourd'hui salarié à Solidarité Paysans Nord Pas-de-calais
Jean-Claude, agronôme retraité de l’INRA, ancien élu local en Bourgogne
Bernard a travaillé et reste militant du CCFD-Terre solidaire, il habite en Savoie
Maryvonne, engagée à la coalition climat 21 dans les Hautes Pyrénées
Benoît, salarié de la chambre d'agriculture de Bretagne
Jean-Marie, conseiller de développement à la chambre d'agriculture de Maine et Loire
Estelle, animatrice au CMR national

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article