Campagne "Agriculture et Alimentation - produire à quel prix, manger à quel prix"

Publié le par Etienne Lozay

 



03.10.2016 Une année d'action et de réflexion autour de l'agriculture et de l'alimentation

 

 

Nous sommes en 2016, dans la sixième nation la plus riche du monde, et 12% des foyers sont en situation d'insécurité alimentaire. Nombreux d'autres n'ont pas le choix de leur alimentation, l'accessibilité à des produits de qualité leur étant rendu impossible par divers contraintes (accessibilité, prix, représentations publicitaires...). La politique du "prix le plus bas possible pour rendre accessible à tous l'alimentation" n'a jamais fonctionné, ce n'est qu'une fable pour mettre en avant l'industrialisation de l'agriculture et écarter les paysans de la production d'alimentation en les confinant au rôle de producteurs de matières premières - peu importe le sens, et surtout la (non) rémunération qu'ils trouvent à cette activité. Les crises agricoles se succèdent et les pouvoirs publics refusent toujours à réguler les prix et la production. La baisse du budget alimentaire dans la consommation des ménages sert à libérer des dépenses contraintes (logement...) qui explosent...

Face à la dérive du système agricole dominant, l'objectif doit être la GÉNÉRALISATION DE L'AGRICULTURE PAYSANNE, composante agricole d'un projet de société juste et RESPECTUEUSE DES HOMMES ET DE LEUR ENVIRONNEMENT. Ce projet n'existe que s'il est porté par les paysans avec les citoyens puisque c'est de notre alimentation à tous qu'il s'agit ! Le système économique et politique actuel ne permet pas cette généralisation, et empêche l'accès à UNE ALIMENTATION DE QUALITÉ POUR TOUS. Il est indispensable d'engager ensemble une démarche pour regarder en face la société qu'on nous impose et reconstruire UNE VÉRITABLE SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE.
C'EST L'OBJECTIF QUE LA CONFÉDÉRATION PAYSANNE ET SES PARTENAIRES SE SONT DONNÉS POUR CETTE ANNÉE !

Cadendrier de la campagne :

OCTOBRE-NOVEMBRE : ON CONSTRUIT ET ON PROPOSE ENSEMBLE !
Partout sur le territoire, des paysans et leurs concitoyens organisent des ateliers de concertation pour échanger et proposer des mesures concrètes et applicables au niveau local
et national. Ces ateliers doivent nourrir la réflexion collective et impulser des dynamiques locales d'action.

JANVIER : ASSISES DE L'ALIMENTATION DE L'AGRICULTURE !
Les participants aux ateliers de concertation se retrouvent pour échanger, confronter, nourrir encore les travaux menés localement. De ces Assises de l'alimentation sortira un cahier de doléances qui compilera toutes les mesures pour une politique agricole et alimentaire commune.

A PARTIR DE FÉVRIER : ON PASSE À L'ACTION !
Jusqu'aux élections présidentielle et législatives, nous porterons les conclusions des Assises auprès des candidats et recueillerons leurs engagements. Une journée spécifique sera organisée par la Confédération paysanne sur son stand lors du Salon de l'agriculture.
 

De quoi parle-t-on ?

 

Commenter cet article