RDC : Des enfants extraient à mains nues le cobalt de nos smartphones

Publié le par Etienne Lozay

En RDC, les enfants sont les esclaves modernes des mines de cobalt. Ce pays pourvoit à 60% de la production mondiale de ce minerai, et un cinquième de cette production est extraite par des enfants.

La République Démocratique du Congo se trouve sur l’un des gisements de minéraux les plus riches du monde. D’énormes quantités d’or, de cobalt et d’étain se trouvent dans son sous-sol. L’extraction en RDC prend des allures de ruée vers l’or, le cobalt étant un composant majeur des batteries au lithium de nos smartphones et ordinateurs portables. Il est recueilli par des exploitations minières qui vendent le minerai à des sociétés chinoises, qui ne posent aucune question sur la méthodologie et l’éthique de l’extraction. Les acheteurs cherchent simplement le meilleur prix.

La plupart des mineurs sont pauvres et n’ont d’autres choix pour survivre, que de travailler pour les exploitations minières. C’est ainsi que dans des conditions climatiques épouvantables, les jeunes enfants, dont certains n’ont que 4 ans, se mêlent aux adultes pour creuser des tunnels ou des puits, et extraire les sédiments à la main ou à l’aide d’outils rudimentaires. Ils peuvent être menacés et battus, alors même qu’ils exécutent des tâches inhumaines, portant des sacs de terre mouillée sur le dos, s’introduisant dans les profondeurs des tunnels et des puits, dépourvus de tout équipement de sécurité.

Les journalistes de Sky News qui ont mené l’enquête dans les 5 mines de cobalt du pays, ont vu des enfants dans chacune d’elles.

Richard, 11 ans, s’est exprimé ainsi :

Quand je me réveille le matin, je me sens très mal de savoir que je dois encore revenir ici.”

Dorsen, huit ans, ne porte pas de chaussures et n’a pas mangé ces deux derniers jours.

Quand je travaille, je souffre. Ma mère est déjà morte, je dois travailler toute la journée et ma tête me fait mal.”

Les plus jeunes d’entre eux sont utilisés pour trier le cobalt à l’aide de leurs doigts fins. Ils ne disposent d’aucun masque et manipulent le cobalt sans gants, alors que les scientifiques s’accordent pour dire qu’une exposition récurrente au cobalt cause de graves dommages au système respiratoire.

La plupart de ces enfants ne possèderont jamais de smartphones, ils essaient simplement de survivre un jour après l’autre.

Après cette enquête de Sky News, Apple a annoncé suspendre leurs achats auprès des fournisseurs manquant de transparence. D’autres clients ont affirmé qu’il était difficile de tracer l’origine du cobalt. Ils suggèrent de proposer des améliorations des conditions de travail.

Source : Sky News

 

Publié dans Plaidoyer

Commenter cet article