La lutte contre l'évasion fiscale confortée par la détermination des Etats du G7

Publié le par Etienne Lozay

 

Etats-Unis, Royaume-Uni et Australie prêts à communiquer les fichiers des hedge funds dans les paradis fiscaux

 




Un grand vent de moralisation fiscale est en train de souffler au G7 qui se réunit le 10 et le 11 mai au Royaume-Uni. Les pays riches, qui avaient trop longtemps fermé les yeux sur les astuces légales permettant aux fortunes et aux grandes entreprises de contourner la loi, ont compris avec la crise que ces pertes de recettes n'étaient plus admissibles en ces temps de disette budgétaire.

Le Royaume-Uni a décidé de lancer une enquête pour débusquer la centaine de personnes physiques ou morales ayant recouru à des fonds spéculatifs pour mettre leur argent à l'abri de l'impôt dans les paradis fiscaux, arrière-cour du royaume. Car le gouvernement a calculé que ces " optimisations " ont coûté au budget de Sa Majesté un manque à gagner de 14 milliards de livres durant l'exercice 2010-2011.

C'est un peu la panique à la City, où se trouvent concentrés les spécialistes de la finance, avocats, experts comptables et intermédiaires qui concoctent les montages financiers destinés à trouver les failles fiscales dans les législations des Etats pour nicher des sommes colossales dans des sociétés offshore.

D'autre part, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie vont annoncer lors du Forum mondial des administrations fiscales qui se réunira à Moscou le 16 et le 17 mai qu'ils partageront avec tous les gouvernements qui en feront la demande les volumineux dossiers portant sur la création de sociétés offshore dans les paradis fiscaux.

Ces données d'une taille inédite recoupent celles révélées par l'enquête journalistique internationale OffshoreLeaks. Une instance de coopération entre administrations fiscales pourrait être créée afin d'échanger régulièrement des informations sur les schémas d'évasion fiscale " agressifs ".

Ce partage d'informations va " permettre de guider le contrôle fiscal et de chercher au bon endroit et de façon très efficace ", estime Vincent Drezet, du syndicat des impôts SNUI.

Publié dans Plaidoyer

Commenter cet article