Quelle définition pour le commerce équitable ?

Publié le par Etienne Lozay

Le commerce équitable, définition

Le commerce équitable relève d’une approche globale, alliant engagements économiques, sociaux, environnementaux. Selon sa définition internationale, il s’agit d’« un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial ».

Il doit offrir de meilleures conditions commerciales aux producteurs et travailleurs marginalisés, en particulier dans les pays du Sud, et garantir leurs droits. En France, l’accord AFNor X50-340, publié en 2006, et l’article 60 de la loi du 2 août 2005 servent de référence.

Une famille multiple

Dans le monde, plusieurs organismes se chargent de certifier que les produits vendus sous le label « équitable » le sont effectivement. Le plus connu est le réseau Fairtrade-Max Havelaar, qui décerne le label Max Havelaar, bien connu des consommateurs (environ 85 % des produits équitables vendus en France). Il labellise les organisations de producteurs et les entreprises importatrices. Les produits peuvent ensuite être commercialisés en grande surface ou dans des magasins spécialisés (Artisans du monde), sous marques nationales, marques de distributeurs ou spécialisées (AlterEco, Ethiquable, Lobodis…). La Plate-forme pour le commerce équitable, créée en 2010 par le gouvernement, se charge de promouvoir le système et d’évaluer les labels. En savoir plus sur www.commercequitable.org

La Quinzaine du commerce équitable

Créée en 2001, la Quinzaine du commerce équitable vise à sensibiliser le grand public. Pour cette 13e édition, du 4 au 19 mai, plus d’un millier d’événements sont prévus dans toute la France.

Des carnavals éthiques et solidaires seront organisés le 5 mai à Nice, Marseille et Paris. Liste des manifestations sur www.quinzaine-commerce-equitable.fr

Publié dans Commerce equitable

Commenter cet article